mardi 18 août 2015

Au bout du fil

Cinq fruits et légumes qu'ils disent...
Et bien moi je les suspend dans les airs!

Inspirée par les récoltes quotidiennes dans le potager de mes parents, un mobile végétarien:


Vous saviez qu'il n'y a rien de plus crétin à photographier qu'un mobile? Je le confirme: un mobile ce n'est que de l'air et prendre un cliché d'air c'est... comment dire... rien conceptuel!

Pour vous montrer tous les éléments je l'ai mis à plat contre un mur de ma cour, mais ce n'est pas sa position naturelle. En vrai ça donne quelque chose comme ceci:



Certains sujets pris à part:

l'aubergine (sur fond d'oiseau, petit pois et tomate)

les cerise

la clémentine

Tous ces végétaux sont crochetés en 2mm dans des fils variés (acrylique, laine, coton) le tout suspendu à des branches de bambou (du jardin) par du fil d'étalagiste (c'est celui que j'utilise dans mes vitrines)

A propos de bambou, celui utilisé ici était avant dans mon jardin, dans un pot.
Les saisons passent je ne lui trouve pas bonne mine.
Pensant que la taille du pot ou l'exposition ne lui convenaient pas je le propose à ma mère.
Nous le transplantons dans son jardin, dans une zone humide.
Quelques années plus tard, le bambou maigrichon et sub-claquant est devenu un monstre engloutissant tout sur son passage! Il a sur son tableau de chasse deux rhododendrons adultes et fait une dizaine de mètre carrés de surface!!! Mon père tente de limiter ses ambitions à coup de tondeuse mais peut-être qu'un jour la maison disparaitra sous les bambous...

Après ces digressions jardinières, je vous signale que le Mobilégume est en vente à la boutique au prix de 35€ (par correspondance les frais de port sont en sus)
Si un autre thème vous tente, n'hésitez pas à m'en faire part. Je fais aussi des articles sur demande!

Je pars déjeuner pour reprendre des forces avant de retourner à ma table de travail...

A+

6 commentaires :

  1. J'ai noté que tes parents cultivent aussi des canards ! Trop chouette ! ;-)
    Il est super ce mobile ! Et le bambou c'est une vraie plaie, j'ai toujours rêvé d'en mettre dans mon (futur) jardin, jusqu'à ce qu'on me raconte l'histoire d'un ami des beaux parents dont le jardin est devenu une forêt de ces machins... Peut être que c'est un rien exagéré, mais c'est certainement très envahissant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non, les canards je me contente de les crocheter (sinon on a renards, chevreuils, fouines, pic-verts, écureuils et tout le toutim)
      Concernant les bambous, certains sont moins sarmenteux que d'autres le plus difficile est de les distinguer. J'en avais donné à un pote pour sa collection, l'année d'après il les a traités de vacherie...

      Supprimer
  2. Gourmand et croquant ce mobile! ;)
    Et je ne vois qu'une solution pour tes bambous, adopte un panda!

    RépondreSupprimer