vendredi 22 mai 2015

La douce

Parce que ça me trottait depuis longtemps dans la tête.
Parce que (parfois) j'aurais envie de quitter ma grotte en laissant la porte grande ouverte.
Parce que je suis une nomade immobile.
Parce que je n'ai pas (encore) trouvé le moyen de mettre des roulettes à ma maison.

Je me suis vengée avec mon crochet!
Catharsis quand tu nous tiens...

Après une semaine d'absence numérique, je vous présente ma roulotte:


Haute comme un trognon de pomme (soit 14cm, les pommes sont maousses par ici) je l'ai faite au crochet 2mm, sur une armature en carton avec un mélange de fils divers et variés.


Tant que j'y étais, je l'ai sommairement aménagée.
Rien de plus sympa que de sortir la table pour profiter du soleil.


On peut même s'installer à l'arrière pour les séances de tarot, sous le regard bienveillant de la maison.

 La toiture amovible permet une inspection de l'intérieur garni d'une couchette (avec coussin et couverture) de la table (avec sa chaise désassortie) et d'un tapis coloré pour le confort.


En regardant par la porte, on entre-aperçoit l'ex-voto de la vierge (me concernant, Rita sainte patronne des causes désespérées serait plus adaptée...)

Toute roulotte devant être baptisée, j'ai décidée de l'appeler La Douce en référence à Irma et parce qu'elle est douce de tous les fils et rêves la composant.

Je n'avais pas l'intention de la mettre en vente mais une cliente a déjà mis une option dessus (sans connaitre le prix). Ceci dit, comme il m'a fallut un temps certain pour la réaliser (environ une semaine de travail, mine de rien) sa valeur est passablement élevée à mes yeux (et doigts!)

On verra bien, je n'ai encore pris aucune décision...

Profitez bien du beau temps, moi je retourne à ma table de travail...

A+

12 commentaires :

  1. Elle est magnifique, poétique et merveilleuse ! <3 J'adore, j'adore, j'adore ! Oui je manque de vocabulaire, mais aussi je suis en admiration devant ta création !)

    J'aurais aussi du mal à la vendre, même à bon prix, c'est une création assez personnelle quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merki!
      C'est pas si mal niveau vocabulaire, je trouve.
      Perso j'attends de voir tes bougies...

      Supprimer
  2. C'est une magnifique idée,exécutée avec brio(comme d'hab!). Bravo et longue route à cette jolie roulotte et à sa créatrice que j'apprécie beaucoup.Mimi-Miam

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci madame, bonne chance pour tes prochains marchés!

      Supprimer
  3. Waouuu ! C'est top !! Quand j'étais petite je me faisait des cabanes partout ou il y avait un semblant d'espace clos (sous le lit, une table, sous un sapin du jardin) j'y mettais des grands draps partout, et des coussins... J'aurais juste rêvé d'avoir une roulotte comme la tienne au fond du jardin ^^ En ce qui concerne la vente... Je trouve toujours ça très délicat avec l'artisanat et le crochet en particulier qui demande de nooombreuse heures...Si je devais vendre ma couverture Star Wars au smic horaire+matériaux, j'en serais à plus de 1600 euros...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhé, pour moi c'était une maison en tissus au fond du jardin de ma grand-mère. On faisait du thé avec des feuilles du jardin...
      Côté vente (comme pour ta couverture), évidement que le vrai coût est impossible mais j'envisage un prix dissuasif...à force j'arriverais peut-être à passer pour une artiste contemporaine!!!

      Supprimer
    2. Uhu c'est une solution ! En tout cas c'est toujours mieux que de brader... Enfin sauf si c'est pour se désencombrer mais je doute vraiment que tu aies besoin de te désencombrer de ta jolie roulotte :p

      Supprimer
    3. Ouep! La place ne manque pas vraiment chez moi (joie de la campagne: j'ai un appart' qui donnerait un malaise vagal à un parisien) alors foin de braderie!!!

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci!
      Tant d'enthousiasme en si peu de mots(mais biens choisis), c'est remarquable!

      Supprimer
  5. Réponses
    1. :) (je souris bêtement parce qu'à un moment je ne sais plus où me mettre face aux compliments...faudra que j'en parle à mon psy...dès que j'en aurai un!)

      Supprimer